Actualités

Cancer du sein : une bretonne découvre un nouveau dépistage plus rapide et plus facile

18 octobre 2022

Alors que la Journée mondiale contre le cancer du sein a lieu le 19 octobre 2022, c'est une belle promesse que vient de lancer Charlotte Proudhon, chercheuse au laboratoire Irset de Rennes. Son travail vise à développer une méthode totalement novatrice pour dépister le cancer du sein, à partir d'une « simple » prise de sang.

Une « biopsie liquide »

Aujourd'hui, le diagnostic d'un cancer est posé après une biopsie de la tumeur pour le caractériser et adapter au mieux le traitement. Ce sur quoi travaille Charlotte Proudhon est totalement novateur et prometteur : dépister le cancer du sein à partir d'une prise de sang.

3cf3f347ef36214bfded309a21b963f7189f2030-1920x1280

Nos pages Facebook et Instagram ont malheureusement été volées. Ne faites plus confiance à nos anciens comptes.

SVP partagez cette information et suivez nos nouveaux réseaux :

Cette prise de sang permettrait « d'avoir accès au matériel tumoral, sous la forme de fragments d'ADN qui circulent dans le sang », d'où l'idée de « biopsie liquide ». L'étude des fragments relevés pourraient permettre d'identifier le cancer et donc de choisir le meilleur traitement.

Un gain de temps précieux sur la maladie

Que nous soyons en pleine période d'Octobre Rose ou non, cette technique semble vraiment prometteuse et aurait de multiples avantages :

  • être moins invasive qu'une biopsie ;
  • être peu onéreuse ;
  • permettre d'éviter plusieurs biopsies, dans le cas de métastases.
642596a63f40c463137690cb8a53b7fc7528b964-1920x1192

Mais surtout, cette technique pourrait permettre de détecter beaucoup plus tôt les cancers. Cela impliquerait que, si un traitement se révèle non-efficace, on pourrait l'adapter beaucoup plus vite que cela n'est possible aujourd'hui. Une rechute métastatique pourrait aussi être détectée plus rapidement, permettant de gagner un temps précieux pour lutter contre la maladie.

Charlotte Proudhon a remporté récemment un financement de 1,5 millions d'euros sur 5 ans venant de l'European Research Council (ERC). De quoi poursuivre ses recherches pour une méthode de dépistage qui pourrait devenir réalité d'ici 5 à 10 ans.

Des recherches prometteuses pour la lutte contre le cancer du sein. Pour aider à la recherche contre d'autres maladies, certains mènent des actions insolites, comme cette licorne à Londres !

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Recevez l'essentiel de l'info en direct par SMS

Infos trafficActus dernière minuteFaits exceptionnels
Événements à venir
décembre 2022
mardi
déc. 2022
13

Sortie d'Avatar 2

23:00France

février 2023
samedi
févr. 2023
25

Ciné-concert officiel Dragon Ball

23:00Zénith de Nantes

Voir tous les événements
À ne pas manquer