Actualités

L’étonnant périple d'une éco-aventurière : elle remonte la Loire à la nage et à vélo

3 juin 2022

Au nom de la sauvegarde de la biodiversité locale, Philomène le Lay a remonté la Loire durant 2 mois. Mais pas n'importe comment : si son épopée à la nage et à vélo n'a pas été de tout repos, elle a donné cependant davantage de visibilité à des problématiques environnementales parfois sous-estimées.

Le Projet-Azur : un collectif engagé en faveur de l'écosystème ligérien

Une folle initiative de sensibilisation à la cause écologique

Philomène le Lay s'est engagée cette année auprès du collectif Projet Azur. L'objectif de ce groupe d'aventurières ? Rendre plus visible la pollution des mers et des fleuves et sensibiliser le grand public au cycle de l'eau et à l'écosystème.

4b5205fa288238b052aa6a5561acfc0ca9b3694f-1024x678

C'est ainsi que, du 5 mars au 30 avril dernier, Philomène a parcouru les 1000 km de Loire à vélo et à la nage. Cette illustratrice originaire de Giens confiait à Télénantes avoir eu à cœur de revaloriser la Loire. Mais comment a-t-elle procédé pour se faire entendre du grand public ?

L'excellente idée d'une fresque itinérante

Elle a décidé de jalonner son parcours d'étapes, où elle a pu aller à la rencontre de collégiens et du grand public. Sa mission : les inciter à participer à la peinture d'une fresque représentant la biodiversité ligérienne, élaborée en 8 panneaux itinérants. Par ce biais, elle espérait bien mobiliser les consciences quant à la sauvegarde de l'écosystème de la Loire.

Une expérience humaine hors du commun

Une météo pas toujours favorable

A travers cette odyssée fantastique, Philomène a été amenée à dépasser ses propres limites. Au mois de mars, les températures avoisinent le soir les -8°C : elle a eu froid à de multiples reprises et a dû se confronter à des épisodes de gelées et de grêle qui l'ont malmenée. Fait notable : elle a dû également affronter la tempête Diego, connue pour avoir fait quelques dégâts en Loire-Atlantique.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Des rencontres inoubliables

Mais Philomène a également vécu de merveilleux instants de grâce. Parmi eux : se retrouver nez à nez avec des balbuzards pêcheurs. Si la présence de ces oiseaux en bord de Loire n'est pas un secret pour ses habitants, Philomène garde néanmoins de magnifiques souvenirs de sa rencontre avec quelques uns d'entre eux. De quoi lui donner envie de rapidement repartir en aventure !