Actualités

Saint-Joachim : des panneaux solaires vont être installés au-dessus du cimetière

19 juillet 2022

Le maire de Saint-Joachim (Loire-Atlantique) a pour projet de couvrir entièrement le cimetière de panneaux solaires d’ici 2 ans.

Un triple objectif

Des ombrières photovoltaïques installées au-dessus d’un cimetière. C'est le projet étonnant et novateur de Raphaël Salaün, maire de Saint-Joachim, une ville avancée en matière d’énergie verte.

a5f31520bce76eb69f9a4dcbbaaee2f731f53d14-1280x852

Nos pages Facebook et Instagram ont malheureusement été volées. Ne faites plus confiance à nos anciens comptes.

SVP partagez cette information et suivez nos nouveaux réseaux :

Produire de l'électricité mais pas seulement. Ce projet permettra également de récupérer l’eau de pluie pour arroser les terrains de foot de la ville, qui nécessitent chaque année l'utilisation de 3 000 mètres cubes d’eau. Une quantité jugée beaucoup trop élevée, notamment avec les restrictions d’eau mises en place à cause du réchauffement climatique. Cette récupération de l'eau pluviale permettra par ailleurs de limiter la présence d’eau stagnante dans les allées du cimetière. Ce dernier se situant sur des marais, certaines tombes sont en proie aux inondations tous les ans et les familles supportent de plus en plus mal cette situation.

Le projet en quelques chiffres

Afin de gérer les problèmes de gestion de l’eau dans ce cimetière de 11 000 mètres carrés, les élus de la commune ont imaginé une surface d'ombrières photovoltaïques de 8 600 mètres carrés et un système de stockage au sol pour récupérer l'eau pluviale. En tout, ce sont 5 375 panneaux solaires semi-translucides pour une production d’électricité de 1,6 mégawatts par heure et un budget total de 4,7 millions d’euros (HT). La hauteur de la structure en bois sera comprise entre 4,30 et 6,30 mètres.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Un projet participatif pour lutter contre la précarité énergétique

Si quelques habitants restent encore à convaincre, 92 % de la population de Saint-Joachim a accepté ce projet qui sera participatif. Pour beaucoup, il sera un moyen de faire un pas vers les énergies renouvelables. Cette bonne nouvelle s'ajoute à l'acceptation du ministère de l'Écologie pour faire passer le rayon de la convention d’autoconsommation de 2 à 20 kilomètres. Ainsi, les habitants de toute la commune pourront consommer une partie de l’électricité produite au cimetière. Les familles qui disposent d’un compteur Linky pourront acheter 4 panneaux solaires pour le prix de 1 800 euros (HT). Cela leur permettrait une consommation de 1 500 à 1 800 kilowattheures par an ainsi qu'une économie annuelle pouvant aller jusqu’à 300 euros sur leur facture. Les familles devront cependant consommer l’électricité au même moment que les panneaux solaires la produisent car elle ne sera pas stockée. Afin de donner la possibilité à chaque habitant d’acheter des panneaux solaires, un crédit avec un partenaire bancaire local pourra être mis en place. Dans plusieurs années, des habitants extérieurs à la ville pourraient également bénéficier de cette production d'énergie. En attendant cette extension, la commune de Saint-Joachim devrait produire 42 % de sa consommation électrique d'ici 2024.

Recevez l'essentiel de l'info en direct par SMS

Infos trafficActus dernière minuteFaits exceptionnels
Événements à venir
février 2023
samedi
févr. 2023
25

Ciné-concert officiel Dragon Ball

23:00Zénith de Nantes

Voir tous les événements
À ne pas manquer